21/12/2015_ »Vous avez perdu, vous nous avez perdus » (le rhinoceros regarde la lune)

« Vous dites que nous avons perdu
Vous vous trompez lourdement: vous nous avez perdus et pour très longtemps !

Ce 17 décembre devant l’assemblée nationale ou plus exactement sur la petite place Edouard Herriot, médecins soignants et patients s’étaient rassemblés encore une fois contre la loi dite de modernisation de la santé.
Avec un peu de chance, vous trouverez un entrefilet à ce sujet dans vos journaux, vous vous souviendrez avoir vaguement entendu que « les médecins protestaient contre le tiers payant généralisé ».
C’est la phrase convenue dictée depuis 1 an aux médias qui la répètent docilement entre 2 publicités pour les mutuelles. Rien n’y a fait : nous parlions secret médical bafoué, vente des données de santé aux mutuelles et aux assureurs et tous les médias en choeur répétaient écrivaient « les médecins protestent contre le tiers payant généralisé » quand ils ne relayaient pas les demandes tarifaires ridicules et hors de propos de syndicats rampants.

La veille en pleine nuit deux activistes de l’UFML avaient déposé des bannières sur le bâtiment et sur la statue.
Le matin du 17 décembre une centaine de bouquets de chrysanthèmes offerts par les coordinations, les associations de patients non subventionnées, des associations de soignants étaient déposés à même le sol face à l’assemblée nationale : malgré l’état d’urgence, malgré le vote contraire du sénat, une petite vingtaine de députés votaient à main levée la mort de la médecine libérale avant de rejoindre leurs stations de ski.

Que pouvions nous faire sinon tenter de rendre les derniers honneurs à Hippocrate ?
Vers 12h 30 la loi était donc votée à main levée dans un hémicycle désert et la messe était dite.
Qu’espérions nous ? Le crime était presque parfait … les médias avaient fait leur job : le TPG c’était ce qu’il y avait de mieux pour tout le monde ; quant au reste de la loi seuls quelques excités ultra libéraux * poujadistes corporatistes s’étaient penchés dessus au lieu de soigner le pauvre monde qui avait renoncé aux soins à cause des honoraires indécents des médecins !
Quelle sera la prochaine étape ?
L’auteur fou de ce blog va t’il continuer à envoyer sa #BaguetteNantis quotidienne ?
Les décrets d’application de cette loi paraîtront ils en urgence ?
Et puis ?…une conférence sur la santé quelque part en Janvier alors que la loi est votée, une rencontre avec les syndicats qui se tiennent en embuscade le stylo prêt à contresigner ?
Non la vraie suite elle est là, vous n’y croyez pas encore mais vous nous avez perdus.

Beaucoup de médecins rentreront dans le rang, appliqueront la loi, voire iront se réfugier la queue basse dans vos réseaux de soins et dans vos maisons médicales subventionnées.
Mais nous les autres, les excités, allons partir en retraite sans successeurs, nous allons nous déconventionner, nous allons nous expatrier, nous allons continuer à informer nos patients sur le contenu de cette loi, sur le vote des élus et surtout nous allons continuer à résister.
Vous ne le savez pas encore mais vous avez perdu vos médecins… Votre tour viendra d’être malades et l’Hôpital américain de Neuilly ne sera pas assez grand pour vous accueillir.

Un député aurait offert cette réponse à l’un d’entre nous qui l’interrogeait sur cette loi :
Gilles Savary: gsavary@assemblee-nationale.fr
député socialiste de Gironde,
conseiller général du canton de Talence:
« pas de problème ! c’est vrai que cette loi est incomplète . la médecine libérale française , ce n’est plus aujourd’hui qu’un droit de tirage sur la secu , sans la moindre contrepartie éthique : on est obligé d’importer des médecins du tiers monde pour exercer dans nos campagnes et nos hôpitaux périphériques et de subventionner les SCI médicales en zone rurale ! je n’ai pas entendu votre corporation quand le tiers payant a été rendu obligatoire pour d’autres professions de santé !
faites circuler ma réponse : je l’assume !
et vos menaces , je m’en bats l’oeil : tout le monde n’est pas aussi intéresse que vous !!  »
C’est avec grand plaisir que je partage cette réponse classe et de bon goût qu’il nous a autorisés à diffuser …

Puisque est venu le temps des voeux, c’est à lui que je dédie en premier une partie de ce texte écrit il y a deux ans.
« La langue française n’a pas de mot pour différencier libéral dans le sens de profession libérale, sous entendant une certaine indépendance (artisans avocats médecins ) et libéral dans le sens « économie libérale ». Ce qualificatif de libéral cache le fait qu’un médecin qui souhaite exercer sa profession en toute liberté et indépendance peut parfaitement avoir de vraies idées de gauche. La liberté tout court est une notion de gauche, la liberté économique est une notion de droite. Et bien sûr je rappelle comme souvent ici que j’ai pratiquement toujours voté pour ceux qu’on dit socialistes. »

Retrouvez cet article sur le blog « Le rhinocéros regarde la lune » : ICI

Téléchargez l’article (pdf) : ICI

Une réflexion sur “21/12/2015_ »Vous avez perdu, vous nous avez perdus » (le rhinoceros regarde la lune)

  1. Écoutez Jean Paul ORCEL artiste de notre coté: CHANSONS »Homme debout, je suis un vieux loup gris de 40″ »Résistants » Superbes§
    Pas de médecine sans médecins libéraux.
    Lis mes éditoriaux et mon livre Chirurgie chronique…plaidoyés pour « notre façon de soigner »
    Résistance!
    Que le force soit avec nous
    B.KRON

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s