08/01/2016_ »Suicide à Pompidou : son cas n’est pas isolé, mon histoire est la même » (Egora)

L’annonce du suicide du Pr Megnien à l’hôpital Pompidou, a dévasté le Dr Blandeau* parce qu’il l’a renvoyée à sa propre histoire. Urgentiste, elle vit depuis trois ans le même drame que celui du cardiologue parisien. Harcelée, placardisée, anéantie… elle a ressenti le besoin de dire que le cas du Pr Megnien est loin d’être isolé.
« Je suis urgentiste depuis 30 ans, et j’ai été nommée chef de service en 2007. Jamais personne n’a rien eu à me reprocher sur le plan professionnel. J’ai toujours bien fait mon boulot. On avait construit une bonne équipe, on était le meilleur service des urgences de la région.
J’ai été très remuée par le suicide du cardiologue de l’hôpital Pompidou en décembre. Ça m’a complètement renvoyé à mon histoire. J’ai tout lu sur lui. Nous avons le même profil. J’ai retrouvé un mécanisme qui est exactement celui que j’ai vécu. Je me suis identifiée à cet homme. Ses phrases auraient pu être les miennes. Cet homme a été très courageux. C’est très symbolique de passer à l’acte sur son lieu de travail. Je ne sais pas si j’aurai son courage.
Sa politique, c’était d’éliminer tous les directeurs
Tout a commencé mi 2013. Même si ça faisait quelques temps que ça n’allait plus très bien. La politique d’établissement commençait à ne plus me convenir. J’ai été chef de service des urgences de 2007 à 2010.

 

retrouvez l’article sur le site Egora : ICI

télécharger l’article (pdf) : ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s