Que dit la ministre de la santé, Marisol Touraine ?

La Loi Santé, résumé de la ministre

« La loi de santé engage la modernisation nécessaire de notre système de santé autour de trois orientations : le renforcement de la prévention, la réorganisation autour des soins de proximité à partir du médecin généraliste, le développement des droits des patients. Prévention, proximité et soutien aux patients, cela passe aussi par la garantie que chacun, quel que soit son revenu, pourra accéder aux professionnels de santé. »

Axe 1 – Renforcer la prévention :
avec comme principales mesures :

  1. Lutter activement contre le tabagisme (paquets neutres de cigarette, interdiction de fumer en voiture en présence d’enfants… )
  2. Favoriser les dépistages des maladies sexuellement transmissibles et la réduction des risques, avec, notamment, l’expérimentation de salle(s) de consommation à moindre risque (« salles de shoot »)
  3. Améliorer l’information nutritionnelle sur les emballages alimentaires en la rendant plus simple, plus synthétique et plus accessible.

Axe 2 – Recentrer le système de santé sur les soins de proximité
avec comme principales mesures :

  1. Faciliter l’accès aux soins en étendant le tiers payant chez le médecin pour permettre à tous les français de se faire soigner, même s’ils ont des difficultés pour avancer le prix de la consultation ;
  2. Améliorer l’information des usagers sur l’offre de soins de proximité en créant un numéro d’appel national de garde pour joindre un médecin de garde pendant les heures de fermeture des cabinets médicaux ;
  3. Donner aux professionnels les outils pour suivre leurs patients en désigner un médecin traitant pour les enfants de 0 à 16 ans pour suivre régulièrement leur état de santé, identifier le plus tôt possible les signes précurseurs de l’obésité, les troubles de l’apprentissage ou les conduites addictives ;
  4. Relancer le Dossier Médical Partagé (DMP) pour qu’à chaque étape de la prise en charge, les professionnels et les patients aient accès à l’ensemble des informations médicales.

Axe 3 – Créer de nouveaux droits pour les patients
avec comme principales mesures :

  1. Mettre en place un service public d’information en santé pour mieux s’orienter dans le système de soins, trouver facilement un professionnel de santé ou se renseigner sur une maladie ;
  2. Ouvrir l’accès aux données de santé, notamment celles issues des feuilles de soins, pour développer de nouveaux services, mais aussi faciliter la recherche et l’innovation, dans le respect de la vie privée ;
  3. Instaurer l’action de groupe en santé pour permettre aux usagers de se défendre collectivement en cas de préjudice subi dans le domaine de la santé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s